Actualités des Assurances

Article publié le : mardi 05 mars 2013  |  vues 1276 fois

Assurance vie : Standard et Poors maintient ses perspectives négatives pour les assureurs vie français

Assurance vie : Standard et Poors maintient ses perspectives négatives pour les assureurs vie français

La grande majorité des assureurs vie ont annoncé leur rendement pour les fonds en euros. La période est donc propice aux bilans et l’agence de notation Standard & Poors n’échappe pas à la règle. Pour elle, nul doute que le niveau de capitalisation des assureurs vie français est « un peu juste », ce qui l’oblige à maintenir majoritairement des perspectiv


Les acteurs préservent leur solvabilité…

Selon les estimations de S&P, le rendement moyen s’inscrit à la
baisse de quelque 10 à 20 points de base par rapport à 2011, pour
atteindre environ 2,9 %. Parallèlement, l’agence de notation note un
recul de 1% du rendement de l’OAT sur 10 ans et une chute de 50 points de base du Livret A (1,75 % depuis le 1er
février 2013).  « Ce lent déclin par rapport à d’autres indicateurs de
marché apparait comme un compromis équilibré entre compétitivité et
préservation des marges », relève les auteurs du rapport de Standard
& Poors qui estiment que les assureurs vie français cherchent, par
ce biais, à se doter de marges de manœuvre pour préserver leur capacité
bénéficiaire et leur solvabilité.

…et regonflent leurs PPE

Globalement, l’agence de notation estime que l'environnement reste
défavorable en raison de faibles taux d'intérêt, de marchés boursiers
volatils, et d’une collecte orientée à la baisse. Ce que les premiers
chiffres de 2013 démentent avec une collecte nette record à 3,8 Md€,
pour le seul mois de janvier (source : FFSA-Gema).

Néanmoins, en 2012 le rendement des placements des assureurs a été plus
fort qu’en 2011, le plus souvent en raison d'une reprise des marchés
action. En outre, 2012 a été moins affecté par les dépréciations sur les
portefeuilles d'obligations, comme celles supportées en raison des
difficultés grecques, en 2011. « Il apparait que les assureurs ont
utilisé l'écart entre les rendements de leurs placements et les
rendements servis aux épargnants pour renforcer leurs «Provision pour participation aux Excédents »
(PPE) ».  Après une baisse moyenne de ces réserves de 10% en 2011
observée dans les entreprises notées par l’agence, les PPE auraient
 probablement augmenté de plus de 20% en 2012 pour atteindre, en
moyenne,  plus de 1,2% des provisions techniques. « Un niveau encore
faible par rapport à meilleurs niveaux historiques », commente-t-on chez
S&P.

Lexique des assurances

  • Incapacité

    Etat d'une personne qui, par suite de maladie ou d'accident, se trouve dans l'impossibilité provisoire ou permanente (si permanente = invalidité) de...

  • Prescription

    On désigne par prescription, l'arrêt d'un droit par l'écoulement d'un délai. Si la prescription s'applique, alors aucune contestation ou aucun dro...

  • Recours de l'assureur

    Voir Subrogation.

  • Warrant

    Bon d’obligation ou de souscription d’action donnant le droit d’acheter au prix déterminé et à une échéance donnée un certain nombre de ti...